Marchés publics : mieux comprendre l’admission

Pendant la réponse

Marchés publics : mieux comprendre l’admission

Le

Généralités sur l’admission 


L’admission est l’acceptation de la prestation livrée par le titulaire du marché, après que la personne publique ait procédé à une vérification selon les dispositions du contrat. Ce n’est qu’à partir de cet agrément que les garanties commencent à courir. Il témoigne également de l’accréditation de la prestation. 

Cet agrément peut être écrit ou tacite, si le marché est régi par les CCAG FCS. Quant il se rapporte aux services à caractère industriel, intellectuel et informatique, il se dénomme réception. 

Les opérations de l’entreprise sont soumises à des analyses strictes afin de déterminer leur conformité avec la commande publique. Le processus de contrôle est prévu dans les documents échangés par les parties, à défaut, il sera régi par la pratique courante dans le métier. 

Pour procéder à l’examen, un prélèvement sur les biens ou prestations rendus devra se faire. 

Néanmoins, la personne publique peut remettre la prise de décision à une date ultérieure avec une réduction de coût. 


Modalités de réalisation de l’admission 


Le pouvoir public doit nommer une personne responsable de l’agrément et décrire les formalités à suivre. De même, pour les bons de commande, il doit informer le titulaire dès le début de l’identité des individus chargés de chaque étape ainsi que le département qui l’a ordonné. 

Le contrat organise à l’avance les modes de paiement des frais et le lieu pour réaliser l’analyse. Si l’un des cocontractants décide d’accomplir les opérations de vérification dans ses locaux, il sera tenu de régler les charges y afférentes. L’entreprise doit renseigner préalablement la personne publique de la date de disponibilité des produits. Les parties sont soumises à une obligation d’information mutuelle de la date et l’heure de la vérification. L’absence du prestataire malgré les indications transmises, n’empêche pas la réalisation des opérations et ne porte pas préjudice sur la décision prise. 

Autres articles similaires

Un allègement des pièces justificatives des entreprises dans leur candidature aux marchés publics

La procédure allégée prévue au CRPALe nouveau décret du 18 janvie...

Progiciels et marchés publics : problématique de la cession des droits d’auteur

Manque des dispositions contractuelles sur la cession des droits d’auteur Les march&eacut...

Marchés publics, qu’en est-il de l’obligation de résultat ?

Les spécificités de l’obligation de résultat L’interpré...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer