Les marchés publics de gaz naturel : le regroupement présente un intérêt limité

Avant la réponse

Les marchés publics de gaz naturel : le regroupement présente un intérêt limité

Le
La fin de la réglementation des tarifs de fourniture de gaz constitue une opportunité de réduction des coûts qui n'a pas échappé aux collectivités publiques. En effet, les « tarifs marchés »  permettent aux organismes publics de faire des économies importantes. Au-delà des économies de tarifs marchés, certaines entités de l'État et des collectivités territoriales se regroupent pour mutualiser leur appel d’offres liées à la consommation de gaz. Ainsi le syndicat intercommunal pour le gaz et l'électricité en Île-de-France (SIGEIF) qui regroupe plus de 170 communes a lancé un appel d'offres. Ce syndicat a par ailleurs réussi à s'organiser pour obtenir des offres adaptées aux spécificités des organismes dont la consommation est homogène comme c'est le cas des bailleurs sociaux ou de certains établissements publics. 

Dans la région Aquitaine, les syndicats des départements de la Dordogne, du Lot-et-Garonne, de la Gironde, des Pyrénées-Atlantiques et des Landes se sont également regroupé et ont obtenu une réduction de 15 % sur le prix du gaz consommé par les communes qu'ils regroupent. Au niveau national, l'UGAP propose également un marché de gaz.
A noter, il y a très peu d’économie d’échelle sur le prix dans la fourniture de gaz naturel. Lancer des marchés publics en regroupement de commandes ou auprès de centrale d’achat permet principalement de se décharger de la procédure de marché public. En terme de prix, l’impact reste assez limité. D’autre part, en adhérant à une centrale d’achat ou un groupement de commande, il sera plus difficile de bénéficier d’une offre de service adaptée à la structure de l’organisme (modalités de facturation, services associés, réunions de suivi…)

Enfin, il convient de mentionner que la fin des tarifs réglementée est fixée au 31/12/2014. Cependant étant donné que de nombreux organismes publics n’ont pas encore lancés leur procédure de marché public, il a été mis en place un tarif transitoire qui permet aux administrations de lancer leur marchés publics jusqu’au 30/06/2015. A ce titre, il est recommandé que les organismes publics lancent leur consultation à partir d’avril 2015 afin de bénéficier des tarifs été de gaz qui s’avèrent souvent plus compétitifs que les tarifs hiver.  

Pour aller plus loin : 

Autres articles similaires

Que faut-il savoir du marché à procédure adaptée ou MAPA dans les marchés publics ?

Le point sur la « procédure formalisée » pour comprendre le MAPA...

Marchés publics : la sollicitation de devis pour les achats de 10 000€

Les règlementations propres aux marchés de moins de 10 000 €Le Code de la Command...

L’exonération de commission d’appel d’offres des CCAS et CIAS

PrincipesLa question de l’exonération du recours à une commission d’appel ...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer