Marchés publics et présidence de la République : état des lieux de la stratégie d'achat

Avant la réponse

Marchés publics et présidence de la République : état des lieux de la stratégie d'achat

Le

Fonction achat : un bilan positif


La cour des comptes a constaté dans son contrôle annuel des comptes et de la gestion des services de la république, un contrôle effectué à la demande de l’Élysée depuis 2009, un sensible progrès des performances de la fonction achat pour le compte de l’exercice 2018. Ce progrès est à mettre au compte de la mise en place par la présidence, d’outils destinés à orienter les stratégies d’achat. Ces outils parmi lesquels, une carte des achats, permettent à la présidence d’avoir une meilleure vue sur les taux de couverture des dépenses sur le marché et d’avoir à disposition des indicateurs de dépense. Cette carte des achats sert également à avoir un aperçu général des dépenses ainsi qu’une indication sur les fournisseurs, les marchés ainsi que les services. Les améliorations dues aux outils destinés à orienter les stratégies d’achat se sont concrètement traduites par une hausse en termes d’achats de marchandises et de prestations informatiques.


Une plus grande couverture des dépenses par les marchés publics


L’analyse 2019 des stratégies d’achat de l’Élysée a également fait état d’une plus grande couverture des dépenses par les marchés publics. On constate donc pour les six services de la Présidence de la République qui sont regroupés en 2 catégories (dépenses liées à l’action présidentielle et dépenses liées à l’administration des services), une couverture par des marchés publics à hauteur de 83% soit une hausse de 1% par rapport au bilan de 2017 grâce notamment à la conclusion de nouveaux marchés. Une bonne maîtrise des procédures de passation a également été constatée. Il y a toutefois à noter à ce propos le recours par l’Élysée à deux procédures hors marché pour des motifs de sécurité : le marché de conseil relatif à la réalisation de la piscine démontable du fort de Brégançon et celui relatif à la transformation de l’organisation des services de la présidence.

Autres articles similaires

L’interdiction de clauses spécifiques dans les marchés publics de travaux

L’imposition de clauses par l’acheteurL’acheteur public dispose de certains droits...

Reconfinement : malgré la priorité accordée au BTP, le secteur du bâtiment n’est pas encore sorti de...

Annoncé le 28 octobre 2020, le deuxième confinement ne suit pas le même sc&eacut...

#FranceRelance: La commande publique au coeur de la relance

COMMUNIQUE DE PRESSENous sommes encore au cœur de la crise sanitaire. Un nouveau confinement v...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer