L’UE adopte un outil pour obtenir l’accès aux marchés publics étrangers

Avant la réponse

L’UE adopte un outil pour obtenir l’accès aux marchés publics étrangers

Le

L'Union européenne a approuvé lundi un nouvel outil pour pousser ses partenaires commerciaux, notamment la Chine et les États-Unis, à ouvrir davantage leurs marchés publics, sous peine de voir leurs propres entreprises entravées au sein de l'UE. « L’Europe naïve, c’est du passé », a commenté le ministre français délégué au Commerce extérieur, Franck Riester, après l’accord trouvé entre les 27 Etats membres et le Parlement européen pour mettre sur pied le nouveau mécanisme. Si l'UE autorise l'accès à 95% de son marché au reste du monde, les entreprises européennes n'ont, elles, accès qu'à 50% des marchés publics mondiaux, voire moins de 30% aux États-Unis. La Commission européenne sera désormais en mesure d’ouvrir des enquêtes en cas de suspicion de discrimination et l'affaire entamera des consultations avec le pays en question pour ouvrir son marché, faute de quoi l'UE pourra imposer des amendes.

« Barrières injustes »

"Cet outil important donnera à l'UE un levier sur les barrières déloyales et favorisera une concurrence loyale", a déclaré le vice-président de la Commission, Valdis Dombrovskis, en évaluant sa compétitivité. L'UE ne s'en cache guère : il s'agit de répondre au protectionnisme américain, mais aussi au fait que la plupart des marchés publics sont remportés par des entreprises locales et de nombreux secteurs de l'économie par des entreprises étrangères aux profits des monopoles d'État. Cet enjeuest très important pour les entreprises. Les marchés publics, qui peuvent aller de l'achat d'ordinateurs pour l'administration à la construction d'infrastructures routières ou à la gestion de réseaux de transport, représentent une part importante du budget national. Ils représentent en moyenne entre 10% et 20% du PIB de chaque pays, et « totalisent plus de 8 000 milliards d’euros d’opportunités commerciales dans le monde » par an, assure la Commission. De nouvelles opportunités de réponses à des appels d'offres




Autres articles similaires

Réglementation en matières de marchés publics pour la période 2017-2019 : le bilan

Le rapport à la Commission européenne relatif à l’application de la r&eac...

Les accords cadres sans plafond interdits

Le 28 janvier dernier, le Conseil d’Etat a confirmé l’interdiction accords cadres...

Modification du Code de la Commande Publique

La Direction des Affaires juridiques du Ministère de l’Économie, des Finances et...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer