Plan de relance et marchés publics : quid après le Covid-19 ?

Avant la réponse

Plan de relance et marchés publics : quid après le Covid-19 ?

Le

Les préceptes du plan de relance en France


Le plan de relance consiste en des mesures rattachées à la politique économique. L’objectif ? La stimulation de l’économie du pays lorsqu’arrive une phase de creux. La politique de relance se fait via des dépenses publiques supplémentaires ou grâce à la réduction d’impôts. Néanmoins, quelles refontes depuis l’avènement de la pandémie du Covid-19 ?

Déjà, pour le premier semestre de 2020, le gouvernement français a pris soin d’établir différentes politiques publiques pour limiter les conséquences de la pandémie en France. L’état propose un dispositif de chômage partiel en plus de prêt ainsi qu’un soutien aux collectivités. L’exécutif de son côté s’occupe de la mise en place de cotisations sociales.

Le second trimestre de la même année connu le France Relance, ce plan de relance annoncé par la Présidence en personne. Selon l’allocution du chef de l’état le 14 Juillet de l’année dernière, ledit plan s’adossera au budget étatique de 2021. Le but de ce plan de relance serait de défaire la crise économique en partant de la racine et tout en finançant les entreprises afin que ces dernières puissent embaucher, garder leurs effectifs et se moderniser.


Quelle importance accordée au plan de relance ?


Il est déjà possible de dresser un bilan provisoire de l’impact de la crise Covid. Selon l’INSEE, c’est un recul de 9%, prévisible dès juillet, pour l’économie française de 2020 qui a justifié la mise en place du plan de relance. Toujours selon cet institut, le premier et second trimestre de cette année furent marqués par une perte d’activité de 1,7% et de 5,3%. D’après la banque, autant anticiper étant donné que le retour au niveau d’activité du début 2020 ne sera possible que vers l’avant-dernier trimestre de 2022.

Toujours selon les investigations menées par l’INSEE, un recul de 0,9% s’est fait remarquer par rapport à l’emploi salarié. Ce qui fut constatée au long du second trimestre de 2020. Cela correspondait à un total de 215 000 emplois envolés. Ainsi, cette récession risque de conduire à une augmentation du chômage ainsi qu’à la fragilisation du secteur de l’emploi. 

Découvrez les avis de marchés publics en lien avec cet article:
livré par

Autres articles similaires

Commande publique 2021 : les retombées du Covid-19 sur les collectivités locales

Les conséquences sur le secteur public dans son ensemble La crise sanitaire du Covi...

WEBINAIRE - Libérez le potentiel de votre entreprise sur le secteur public !

Les marchés publics sont une formidable opportunité pour diversifier votre activit&eac...

Marchés publics : Aperçu sur les conséquences de la crise du COVID 19

Les règlementations applicablesLa commande publique s’est fortement vue affectée...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer