Avant la réponse

DQE / BPU dans les marchés : explications des termes

Le

Dans le domaine des marchés publics, le DQE, ou Détail Quantitatif Estimatif, se révèle être un élément essentiel. Il constitue un outil clé dans la planification, la transparence, et la gestion financière des projets publics. Cet article explore le rôle fondamental du DQE dans le contexte des marchés publics et explique en détail son importance.


Qu'est-ce que le DQE ? 

Le DQE constitue une partie intégrante du dossier de consultation des entreprises (DCE) et offre une vue détaillée sur les quantités estimatives des travaux à réaliser dans le cadre d'un projet public. La principale finalité du DQE est de fournir aux entreprises participantes toutes les informations nécessaires pour élaborer une offre précise et adaptée aux besoins du maître d'ouvrage. Il se présente sous la forme d'une liste détaillée des différents ouvrages et travaux prévus dans le projet. Chaque élément est décrit de manière spécifique, permettant aux entreprises de comprendre clairement les attentes du maître d'ouvrage en termes de réalisations concrètes. Parallèlement à cette description, le DQE inclut les quantités estimatives associées à chaque tâche, que ce soit en termes de matériaux, de main-d'œuvre, ou d'autres ressources nécessaires à la réalisation du projet.


A quoi sert le DQE ?

Il sert de base lors de la préparation des appels d'offres. Les entreprises intéressées utilisent les informations fournies dans le DQE pour élaborer leurs soumissions en estimant les coûts associés à chaque tâche spécifiée. Cela favorise une concurrence équitable, les entreprises participant avec une compréhension claire des exigences du projet.


Quels sont les éléments clés du DQE ? 

  • Liste détaillée des travaux : Le DQE commence par une liste exhaustive des travaux à exécuter. Chaque ouvrage est décrit en détail, permettant aux entreprises soumissionnaires de comprendre précisément ce qui est attendu.
  • Quantités estimatives : Une partie essentielle du DQE consiste à estimer les quantités nécessaires pour chaque tâche. Ces estimations servent de base pour évaluer les coûts associés à chaque aspect du projet.
  • Unités de mesure standard : Les quantités estimatives sont souvent exprimées en unités de mesure standard, facilitant ainsi la comparaison entre différentes offres et assurant une compréhension commune.
  • Base pour les appels d'offres : Le DQE est utilisé comme référence lors de la préparation des appels d'offres. Les entreprises intéressées peuvent élaborer leurs soumissions en se basant sur ces informations détaillées, assurant ainsi une concurrence équitable.


DQE / BPU : comprendre la différence et la complémentarité

Le DQE (Détail Quantitatif Estimatif) et le BPU (Bordereau des Prix Unitaires) sont deux éléments distincts, mais complémentaires, utilisés dans le domaine des marchés publics pour détailler et chiffrer les travaux à réaliser.

Le DQE est un document qui liste de manière détaillée l'ensemble des travaux à effectuer dans le cadre d'un projet de construction ou d'aménagement. Il comprend une description précise de chaque ouvrage, ainsi que les quantités estimatives nécessaires pour leur réalisation. Le DQE offre donc une vision globale des travaux à entreprendre, permettant aux entreprises de comprendre les spécifications techniques et les exigences du projet. Le BPU, quant à lui, est un document qui accompagne souvent le DQE. Il détaille les coûts unitaires associés à chaque tâche ou ouvrage mentionné dans le DQE. Les prix unitaires sont exprimés en termes monétaires par unité de mesure standard (mètre carré, mètre linéaire, etc.). Le BPU permet de décomposer le coût global du projet en coûts unitaires, facilitant ainsi la compréhension et la comparaison des offres soumises par les entreprises.

En résumé, sur le contenu, le DQE se concentre sur la description des travaux et les quantités estimatives, tandis que le BPU se penche sur les coûts unitaires associés à ces travaux. Concernant l'objectif, le DQE vise à détailler les travaux de manière technique, facilitant la compréhension des tâches à réaliser. Le BPU, quant à lui, permet d'établir le coût détaillé de chaque tâche en termes de prix unitaires. Enfin, à propos de l'utilisation, le DQE sert souvent à élaborer le cahier des charges technique d'un projet et pour la préparation des appels d'offres. Le BPU intervient davantage dans l'établissement des coûts détaillés lors de la phase de chiffrage des offres.


Autres articles similaires

Accord-cadre à bons de commande : que retenir ?

Les marchés publics en France jouent un rôle essentiel dans l'acquisition de biens,...

Est-il possible de répondre à un marché public en portage salarial ?

Par définition, le portage salarial permet à un travailleur indépendant de b&ea...

Les "AMI" de la commande publique

Dans le paysage complexe et en constante évolution des marchés publics et de la recher...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer
<script type="text/javascript"> $(document).ready(function() { $('textarea').autosize(); }); </script>