Quelles doivent être les compétences d’un acheteur public ?

Avant la réponse

Quelles doivent être les compétences d’un acheteur public ?

Le

L’acheteur public : fin connaisseur des marchés publics


On le sait, la fonction achat est cruciale dans les marchés publics. Mais qui dit achat, dit forcément acheteur public, un acteur incontournable de la commande publique. C’est à lui que revient l’achat de services ou de biens dans l’intérêt d’une entité publique. Au vu du rôle qui lui est dévolu, on attend de l’acheteur public certaines compétences. Il lui faut nécessairement avoir une bonne connaissance des marchés publics, tant sur le plan technique, économique, commercial que juridique.

La maîtrise des subtilités de la réglementation des marchés publics est indispensable pour mettre en place une stratégie d’achat efficace sans contrevenir aux règles en vigueur. L’acheteur public est non seulement concerné par le sourcing, mais aussi par les procédures de passation et la sélection des candidats. Il doit aussi veiller à bien informer les candidats pour éviter au maximum les contentieux qui peuvent surgir sur la base d’une simple approximation.


L’acheteur public : garant de la bonne exécution de la commande publique


L’acheteur public communique beaucoup et échange avec plusieurs acteurs impliqués dans la commande publique. Toutes ces interactions exigent un sens relationnel aiguisé doublé d’un esprit diplomate. Le sens de l’écoute fait aussi partie des qualités qu’un acheteur public doit développer. Il est aussi important qu’il soit performant dans la gestion des projets de grande envergure, ce qui suppose la capacité à diriger une équipe et à faire des choix stratégiques.

Pour ce qui touche à l’aspect technique ou juridique, l’acheteur public se doit d’être une référence. Il est essentiel qu’il ait la main sur les démarches liées à la commande publique pour que les procédures administratives ou juridiques soient menées à bien. L’acheteur public est aussi force de proposition dans la mesure où il a le pouvoir d’optimiser la fonction achat et d’établir des stratégies favorables à l’innovation et à l’achat durable. 

Autres articles similaires

Charte de déontologie dans les marchés publics : quel intérêt ?

 La charte de déontologie, qu’est-ce que c’est ?Les marchés publics &...

Centrale d’achat et marchés publics : ce qu’il faut retenir

Centrale d’achat : de quoi parle-t-on ?Aussi complexes qu’ils puissent para&ic...

Sous-traitance dans les marchés publics tricolores : des critères géographiques peuvent-ils entrer e...

Pas de possibilité de faire évoluer la réglementation en vigueur en faveur de p...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer