Marches publics d’informatique et indisponibilité, que retenir ?

Avant la réponse

Marches publics d’informatique et indisponibilité, que retenir ?

Le

Définition de l’indisponibilité


Un matériel est indisponible s’il ne peut être utilisé à cause de la défectuosité d’une pièce le composant ou d’un logiciel. Une telle situation est qualifiée d’indisponibilité propre.

On parlera aussi d’indisponibilité si un autre matériel auquel il est connecté se trouve être endommagé ou si ce matériel à part est utilisé pour la réalisation de la prestation lors de l’accident. Ce cas est connu sous le nom d’indisponibilité induite.


Période d’indisponibilité, quelles en sont les spécificités ? 


L’indisponibilité commence quand la demande d’entretien est reçue par le titulaire ou lorsque le matériel lui est remis, dans le lieu désigné par la personne publique. Cependant, si l’entretien est retardé à cause de la personne publique, l’indisponibilité commence dès que le matériel est entre les mains du titulaire. De plus, si l’intervention a lieu sur le site, l’indisponibilité ne dure que dans le cadre des conditions prévues dans le contrat liant le titulaire et la personne publique.

L’indisponibilité prend fin quand le matériel est remis à la personne publique en bonne et due forme par le titulaire. La durée de l’indisponibilité commence dès le premier arrêt, si les réalisations de la personne publique dans les 8 heures ne sont pas utilisables.


Qu’en est-il des droits et obligations du titulaire ? 


Le titulaire a l’obligation d’informer la personne publique de la durée de l’indisponibilité, si elle dépasse celle fixée dans le contrat. Il sera soumis à des pénalités au cours de cette période, sauf cas de force majeure. En outre, le titulaire a l’obligation de remettre le matériel détérioré à la personne publique.

Au-delà de la durée prévue et jusqu’à ce que le matériel soit utilisable à nouveau par la personne publique, il demeure indisponible. Par conséquent, les pénalités subsisteront, contrairement aux redevances. 

Autres articles similaires

CPV marchés publics : quel en est l’intérêt ?

Un vocabulaire commun à la commande publiqueAu vu de leur complexité, les marché...

Contrôle juridique : le Conseil d’État revient sur la notion d’ensemble contractuel

Dans une décision en date du 07 octobre 2020, le Conseil d’État est revenu sur l...

Le BEA (Bail Emphytéotique Administratif) dans les marchés publics : de quoi s'agit-il ?

Les marchés publics sont régis par différentes lois qui permettent aux acheteur...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer