La mise en ordre de marche, qu'est-ce-que c'est ?

Avant la réponse

La mise en ordre de marche, qu'est-ce-que c'est ?

Le

Définition selon le CCAG-TIC


La mise en ordre de marche (MOM) est la première étape à effectuer pour un contrôle des matériels et logiciels utilisés dans le cadre des marchés publics d’informatique. Cette vérification est entreprise par le titulaire du marché qui devra dresser un procès-verbal (PV) à transmettre au pouvoir adjudicateur. Cette démarche est réglementée par le « Cahier des Clauses Administratives Générales applicables aux marchés publics de techniques de l’information et de la communication », notamment, le CCAG-TIC. Ce dernier prévoit un délai pour la mise en ordre de marche d’un mois à partir de la date de signature pour la livraison. Un délai pouvant être suspendu ou prolongé selon les dispositions à l’article 13.3 du CCAG-TIC. 


Procédure pour les marchés se référant au CCAGFCS


Le CCAGFCS ne fournit pas une définition claire de la mise en ordre de marche. Les marchés publics réglementés font de cette étape un moyen de permettre le lancement de la procédure de vérification d’aptitude par la personne publique. Matériellement, c’est le procès-verbal établi par le titulaire et réceptionné par la personne publique qui en sera le déclencheur. Cette notification sera transmise par courrier avec un rapport des constatations qu’il a faites. 

Le CCAP est appelé à restreindre le contenu remis. Et par ailleurs, il est recommandé d’obliger un représentant qualifié du titulaire à l’assister et le seconder pour obtenir des rapports éventuellement contradictoires pour la bonne exécution des marchés.

Dans le but d’alléger les débats au moment de la réception des prestations, il est également souhaitable d’imposer une certaine forme pour la notification de mise en ordre de marche. Ainsi, pour ce type de marché se référant au CCAGFCS, le PV de la MOM contiendra dans son contenu la précision de l’objet, les indications concernant le titulaire signataire, la date ainsi que les griffes du représentant du titulaire ayant pouvoir à l’engager pour le marché. 

Autres articles similaires

Marches publics d’informatique et indisponibilité, que retenir ?

Définition de l’indisponibilitéUn matériel est indisponible s’il ne...

Les normes dans les marchés publics

Application des normes : Obligatoire ou facultatif ? Les normes au niveau des marchés pu...

Requalification des baux emphytéotiques en marchés publics : comment distinguer une convention d’occ...

Cas d’espèce : litiges relatifs à un bail emphytéotique administrati...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer