Précisions sur la sous-traitance dans les marchés publics

Pendant la réponse

Précisions sur la sous-traitance dans les marchés publics

Le

Cadre légal et principes directeurs


Le pouvoir adjudicateur détermine les besoins propres à un marché public et se charge de recruter le ou les candidats qui pourraient garantir leur exécution. Il doit s’assurer de choisir la meilleure offre répondant aux intérêts du marché. Une fois sélectionné, le titulaire du marché public dispose de deux alternatives : gérer et garantir l’achèvement des prestations pour lesquelles il s’est engagé ou recourir à l’expertise d’un sous-traitant tierce au contrat conclu pour certaines missions qu’il juge nécessaire. Cette faculté de déléguer des missions lui est permise conformément à l’article 1er de la loi du 31 décembre 1975. L’entreprise « sous-traitante » sera toutefois sous ses auspices. 

L’article L.2193-1 du Code de la commande publique précise que le contrat de sous-traitance n’est ouvert qu’à certaines catégories de marchés : les marchés de services, de fournitures et de travaux. De cette délégation naîtra un nouveau contrat, donc différent du contrat initial. Ce dernier se rapportant aux obligations réciproques entre l’acheteur public et le titulaire, peut être un contrat administratif ou non ; le contrat de sous-traitance, engageant les responsabilités entre le titulaire et le sous-traitant, est toujours en principe un contrat privé. 


L’approbation de la sous-traitance 


Le contrat de sous-traitance est soumis à deux impératifs. D’une part, le pouvoir adjudicateur doit avoir donné son accord. D’autre part, le sous-traitant doit avoir accepté les conditions de paiement que ce dernier aurait prévu. Le législateur n’impose pas un cadre d’application de ces conditions dans le temps. Ainsi, ces « accord et agrément » peuvent s’obtenir avant ou durant l’exécution du marché. 

Cependant, selon les dispositions de l’article R.2193-1 du code de la commande publique, la première condition doit s’accompagner de certaines formalités préalables entreprises par le titulaire du marché telles qu’une demande de sous-traitance mentionnant les éventuelles prestations qu’il entend sous-traiter, les informations relatives à la sous-traitance ( la société «  sous-traitante », ses aptitudes professionnelles et financières, le seuil des coûts prévus pour les prestations, les modes de paiement de ce qui lui sera dû). 

L’acception des conditions de paiement doit clairement transparaître dans un accord écrit par le biais d’une déclaration de sous-traitance et d’un avenant ou d’un acte spécial qui stipule les modes de paiement du montant sujet à un paiement direct. Il appartient au maître d’ouvrage de mettre fin à la sous-traitance, notamment lorsque celle-ci souffre d’irrégularité. Mais il n’engagera ses responsabilités que si la déclaration et l’agrément des conditions de paiement ont été faits selon les procédures réglementaires. 

Découvrez les avis de marchés publics en lien avec cet article:
livré par

Autres articles similaires

Responsabilité solidaire : quelles en sont les implications pour une société attributaire dont la so...

Selon une décision du Conseil d’État, rendue le 12 octobre 2020, le fait qu&rsqu...

L’externalisation des marchés publics : ce qu’il faut en retenir

Externalisation marchés publics : en quoi cela consiste ?L’achat public est u...

Refus de sous-traitance : quelles sont les marges de manœuvre de l’acheteur ?

Les opérateurs économiques ont le droit de confier à un sous-traitant une parti...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer