La procédure prévue pour les commandes publiques d’œuvre d’art

Avant la réponse

La procédure prévue pour les commandes publiques d’œuvre d’art

Le

Modalités au niveau de la passation du marché


Les marchés publics d’œuvre d’art intègrent les marchés publics de travaux et de constructions de par le dispositif du 1 %. En termes de procédure, il devra être mis en place un comité artistique. Celui-ci aura à mettre au point avec la personne publique, le titulaire du marché, le directeur régional des affaires culturelles (Drac), l’utilisateur de la construction et 3 personnes expérimentées en arts plastiques un planning spécifique pour la commande artistique.

Le marché en question devra faire l’objet d’un avis d’appel à candidature publique transmis par les médias et autres outils de communication visuelle. Le plan de la commande, son objet, le lieu où les œuvres seront créées, le nombre de candidats consultés ainsi que les modalités de remise de candidatures devront également être annoncées publiquement.

Dans leurs dossiers, les soumissionnaires devront introduire différents documents artistiques témoignant de leur capacité et de leur cursus artistiques (CV, catalogue etc…) et des documents administratifs identiques à ceux propres à tous les marchés publics (documents prouvant leur situation régulière etc…). Leur sélection s’effectue suite à la demande du maître d'ouvrage du bâtiment (qui sollicitera d’abord l’avis du comité artistique) d’exposer un projet de création. Les artistes non retenus percevront une indemnité.


Du contrat public pour les marchés d’œuvre d’art 


Le contrat de marchés pour les œuvres d’art liera l’artiste sélectionné et le maître d'ouvrage du bâtiment. Les dispositions qui y sont prévues doivent contenir les procédures à appliquer pour la création, la mise en place, l’entretien et la maintenance, ainsi que les conditions de rémunération de la prestation. L’artiste, titulaire de la création, peut se prévaloir de son droit d’auteur sur son bien, tandis que la personne publique, de son droit de propriété sur le support matériel. Ainsi, toute opération qui est effectuée sur l’ouvrage nécessite le consentement de son auteur. Etant donné que la diffusion de l’œuvre revient au maître d’œuvre, la charge des cotisations sociales des artistes auteurs et la part de 1 % de toute somme brute hors taxe remis à l’artiste lui reviennent également.

Autres articles similaires

L’exonération de commission d’appel d’offres des CCAS et CIAS

PrincipesLa question de l’exonération du recours à une commission d’appel ...

Le point sur l’archivage de documents dans les marchés publics

Statut des documents issus des marchés publicsAu niveau des marchés publics, l’a...

Les solutions en période de crise dans le cas de défaillance du titulaire d’un marché public

Peu importe le secteur, la crise sanitaire implique pour tous de prendre certaines décisions ...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer