Marchés publics, quel est le rôle d’un coordonnateur santé-sécurité ?

Pendant la réponse

Marchés publics, quel est le rôle d’un coordonnateur santé-sécurité ?

Le

Le coordonnateur santé-sécurité : une profession réglementée


La Coordination en matière de sécurité et protection de la santé (CSPS) est un domaine porté sur la prévention des sinistres sur les chantiers, dont le principal acteur est le coordonnateur SPS. Dès la mise en œuvre du plan d’un projet, il est tenu de prendre en main la coordination d’un marché de travaux en termes de sécurité. Cette profession est régie dans un premier temps par la loi du 31 décembre 1993, tirée de la directive européenne 92/57 du 24 juin 1992 relatives aux prescriptions minimales de sécurité et de santé à exécuter sur les chantiers temporaires ou mobiles dans le droit du travail français.

Suivant les dispositions du Code du travail, le coordonnateur SPS est défini comme étant un expert dans la mise en place de tous les moyens de prévention sur les chantiers issus de marchés publics.Sa mission n’interfère pas pour autant sur les obligations revenant au maître d’ouvrage en rapport avec la sécurité et la santé des salariés.En effet, il faut savoir que les missions et responsabilités du coordonnateur SPS sont principalement axées sur la prévention des accidents sur le terrain tandis que celles du maître d’ouvrage concernent la gestion de la sécurité et des activités simultanées ou successives des sociétés sur le terrain.


Les missions spécifiques du coordonnateur


La mission première du coordonnateur SPS est de faire en sorte d’éviter les accidents sur chantier. Selon l’ampleur des travaux à entreprendre, seront déterminées les compétences nécessaires à son poste. Si des fautes ou manquements sont constatés, sa responsabilité sera engagée. En général, la Coordination Sécurité et prévention de la santé relève de trois types d’opérations distinctes. Il revient au maître d’ouvrage de désigner par le lancement d’une consultation, le coordonnateur. Sa catégorie est définie suivant les opérations prévues dans le Code du Travail (catégorie 1-2 ou 3). Une attestation de compétence est délivrée au coordonnateur conformément à l’article R. 4532-31.

Le coordonnateur inclut dans ses obligations, la remise au maître d’ouvrage d’un plan de sécurité tel qu’il est indiqué à l’alinéa 2 de l’article 4532-9 du Code du travail pour des travaux projetés sur plus d’une année et avec des ressources humaines de plus de 50 sur dix jours ouvrés consécutifs.Cette remise est fixée pour un délai légal de trente jours à compter de la réception du contrat signé par le maître d’ouvrage. Enfin, le coordonnateur SPS est tenu pour responsable de toutes fautes ou manquements éventuels causés par sa personne dans le cadre de son travail et ce, suivant les moyens mis à sa disposition par le maître d’ouvrage. 

Autres articles similaires

Marchés publics, focus sur l'offre irrégulière

Sur quels critères une offre peut-elle être qualifiée d’irréguli&eg...

Coup d’œil sur le principe de la déontologie dans les marchés publics

Le respect de la déontologie par l’acheteur public : les principes gén&eacu...

Recours à la main-d’œuvre illégale dans les marchés publics, que faut-il retenir ?

La répression de la main d’œuvre illégaleLes marchés publics sont r...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer