LES MARCHÉS PUBLICS SANS PUBLICITÉ NI MISE EN CONCURRENCE PRÉALABLES

Avant la réponse

LES MARCHÉS PUBLICS SANS PUBLICITÉ NI MISE EN CONCURRENCE PRÉALABLES

Le

LE CADRE DES MARCHÉS PUBLICS SANS PUBLICITÉ NI MISE EN CONCURRENCE PRÉALABLES


Selon le Code de la Commande Publique, la publicité et la mise en concurrence préalables sont des étapes obligatoires à toute passation de marché. Mais cette règle ne vaut pas pour tous les marchés publics. Il est des cas spéciaux pour lesquels le Code de la Commande Publique a prévu une dispense. Ces cas spéciaux interviennent pour deux occurrences : le montant ou l’objet du marché en question et la qualité de l’acheteur. Sont répertoriés pour la première occurrence les marchés dont l’urgence est impérieuse, ceux attribués sur la base d’un concours, ceux pour lesquels aucune offre n’a été faite ou dont les offres sont inappropriées ou encore ceux dont les candidatures ont irrecevables. Font aussi partie de ce lot les marchés dont les prestations ne peuvent être assurées que par un seul opérateur économique déterminé, les marchés de réalisation de prestations similaires, les marchés passés en réponse à un besoin estimé inférieur à 25 000 €, les marchés de livraisons complémentaires ou d’achat de matières premières particulières et les marchés de fournitures de livres non scolaires ou d’enrichissement des collections dont le montant est inférieur à 90 000 €. Comptent pour la deuxième occurrence, les marchés attribués sur la base de la qualité de l’acheteur. Sont distingués pour cette occurrence le cas des pouvoirs adjudicateurs et celui des entités adjudicatrices.


LES MODALITÉS D’EXÉCUTION DES MARCHÉS PUBLICS SANS PUBLICITÉ NI MISE EN CONCURRENCE PRÉALABLES


Dans l’exécution des marchés publics sans publicité ni mise en concurrence préalable, le respect de certains principes fondamentaux du Code de la Commande Publique est essentiel. Ainsi, le pouvoir adjudicateur est tenu de garantir la liberté d’accès à la commande publique à tous les prestataires potentiels ; il se doit également de réserver un même traitement à tous les candidats et d’être transparent dans les procédures. Le pouvoir adjudicateur devra aussi respecter les obligations listées dans le décret pour les marchés sans publicité ni mise en concurrence préalable. Ce sont notamment le choix d’une offre pertinente, une bonne utilisation des deniers publics, l’interdiction de contracter systématiquement avec un même opérateur économique s’il existe d’autres opérateurs susceptibles de répondre au besoin et la production de justificatifs pouvant garantir la traçabilité de l’achat. 

Autres articles similaires

L’open data dans les marchés publics : quel en est l’intérêt ?

L’open data, une démarche dynamisanteDans le cadre de la dématérialisatio...

LE RELÈVEMENT DU SEUIL DE PUBLICITÉ ET DE MISE EN CONCURRENCE POUR LES MARCHÉS DE LIVRES NON SCOLAIR...

LE CADRE DU RELÈVEMENTDepuis le 1eravril 2016, le seuil de publicité et de mise en con...

Rédaction d’un avis de publicité : que retenir ?

But et supports de publication d’un avis de publicitéDans les marchés publics, l...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer