Le sourcing : indispensable dans la mise en place de la commande publique

Avant la réponse

Le sourcing : indispensable dans la mise en place de la commande publique

Le

Sourcing et commande publique : une procédure à ne pas négliger


La commande publique est mû par un mécanisme complexe qui peut facilement être mis à mal par de mauvais réglages. L’un des paramètres auxquels il faut prêter une attention particulière, c’est bien le sourcing. Même en ayant une bonne connaissance de ses besoins, l’acheteur doit s’assurer qu’il pourra compter sur des opérateurs économiques à même de satisfaire ses attentes. C’est en cela que le sourcing est précieux. Il permet de faire une étude de marché objective en sondant les capacités des potentiels candidats. 

Sa mise en application est en outre encadrée par le décret n°2016-360 qui précise en son article 4 que dans le cadre de la préparation de la passation d’un marché public, l’acheteur a la possibilité d’: « effectuer des consultations ou réaliser des études de marché, solliciter des avis ou informer les opérateurs économiques de son projet et de ses exigences. » Le sourcing est bien entendu soumis aux principes fondamentaux des marchés publics, à savoir, l’égalité de traitement des candidats, la transparence et la liberté d’accès à la commande publique.


Peut-on se passer du sourcing ?


Le sourcing a ceci de particulier qu’il permet à l’acheteur public d’avoir une meilleure maîtrise du marché avant de lancer sonappel d’offres. S’en passer, c’est prendre le risque de fragiliser la commande publique sur plusieurs aspects. On citera tout d’abord la rédaction d’un cahier des charges en déphasage avec les capacités du marché fournisseurs, ce qui peut fausser la formulation des offres et les propositions de prix. 

Ne pas faire de sourcing, c’est aussi aller au-devant d’une évaluation grossière des candidatures, ce qui peut fortement grever le processus de sélection dans son ensemble. C’est aussi se priver d’un outil à même de déceler des solutions innovantes et pertinentes. Toutes ces considérations permettent de mieux cerner la portée du sourcing. Mais il convient de noter que pour porter ses fruits, il doit être préparé et adapté à son marché. 

Autres articles similaires

L’Autorité de la concurrence revient sur sa jurisprudence en matière d’entente dans les marchés publ...

Pas d’entente en cas de réponse coordonnée à un appel d’offres par ...

Obligation de dématérialisation de la procédure de passation des marchés publics : une dispense est ...

Inscrite dans le plan de Transformation Numérique de la Commande publique, la démat&ea...

Passation des marchés : pas de possibilité de recourir à une procédure avec négociation pour des mar...

Dans un arrêt rendu le 07 octobre 2020, le Conseil d’État a effectué un re...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer