Comment répondre aux appels d’offres dans le cadre de la dématérialisation ?

Avant la réponse

Comment répondre aux appels d’offres dans le cadre de la dématérialisation ?

Le

Une procédure rigoureuse à respecter


Pour une entreprise, savoir répondre à un appel d’offres est une qualité qui peut s’acquérir avec de la pratique. Afin de satisfaire aux exigences du pouvoir adjudicateur ou des acheteurs publics, les sociétés sont tenues de suivre une procédure assez stricte. Cela consiste en la présentation d’un certain nombre de documents ou de garanties. Il convient de rappeler que les dossiers incomplets peuvent provoquer un rejet de la candidature. Pour qu’elle soit pertinente, elle doit être présentée avec l’ensemble des documents demandés. Les démarches peuvent être faites en ces différentes étapes :

  • s’informer sur les publicités de marchés faites par le pouvoir public ;
  • effectuer une analyse de l’AAPC (Avis d’appel public à la concurrence), grâce à laquelle l’entreprise pourra se faire une idée sur les offres adaptées à son profil ;
  • accéder au dossier de consultation des entreprises. La tendance est aux retraits en ligne, avec les exigences de la dématérialisation des marchés publics ;
  • procéder à la rédaction de la réponse à l’appel d’offres.


Veiller au respect des tendances des marchés publics


L’effet "zéro papier" se ressent jusque dans l’attribution des marchés publics. Pour une entreprise souhaitant remporter une offre, il est primordial de privilégier une candidature entièrement numérique. Pour faciliter la tâche, l’administration a prévu pour le 1er avril 2018, le déploiement de l’e-DUME, le formulaire type de candidature aux marchés publics. En remplacement du DC1 et DC2, il simplifie les démarches préalables à l’accès aux marchés publics.

Toujours dans le cadre de la dématérialisation, les PME, TPE et toute entreprise quelle que soit sa taille, doivent disposer d’outils adaptés. En plus d’un certificat de signature électronique, la maîtrise du profil d’acheteur est essentielle. Les marchés publics étant très réglementés, chaque candidat doit s’assurer de ne pas être sous le coup d’une interdiction de soumissionner ou d’une infraction fiscale.

Autres articles similaires

Arrêté sur la signature électronique : quels sont les enjeux pour les marchés publics ?

Un arrêté important pour la numérisation des marchés publicsLa signature ...

Loi Sapin 2 : quelles répercussions sur les marchés publics ?

La loi Sapin 2, une impulsion pour la codification des marchés publicsLes acteurs des march&e...

Que penser de l’introduction des clauses RSE dans les marchés publics ?

Les clauses RSE, un impact positif sur les marchés publicsEn plus d’être une sour...

Posez une question

Nos experts répondent gratuitement à toutes vos interrogations

Posez une question
Hotline

Prenez contact avec nos experts pour un maximum d’éclairages

Nous contacter
Mémoire technique

Découvrez ce qui fait la force d’une réponse de qualité

Télécharger
Newsletters

Toutes l'infos sur les marchés publics dans votre boîte

S'inscrire
Guides indispensables

Dotez-vous des meilleurs outils & conseils pour répondre aux marchés publics

Télécharger
Évènements

Des moments utiles, pratiques et conviviaux pour découvrir les marchés publics

Participer